libre indépendant et heureux gérer

 

Libre, indépendant et heureux chez vous

libre et independantEtre indépendant et heureux, être libre, est-ce suitable avec ce monde ? Nous ne voulons pas travailler pour un patron, pourquoi ? Pas assez de reconnaissance, pas assez de motivation pour aller travailler. Pourtant, cela fait des décennies que cela existe, les hommes se lèvent tôt pour y aller parfois et souvent à reculons. Mais bon ! Est-ce que c’est pour cela que le monde exchange, les gens veulent plus de reconnaissance ? Ou bien les gens veulent plus de travail de qualité et non rencontrer des personnes qui travaillent seulement pour le salaire. Le reste, on verra se disent-ils, parce que le fait d’aller à l’usine ou dans un bureau cela leur fait mal au cœur ? Et ne sont pas libres.

Mais être indépendant donc libre demande beaucoup d’accomplissement de soi. C’est aussi remplacer en quelque sorte le client, vous devenez votre propre patron et cela demande beaucoup de sacrifices. Est-ce que vous vous en rendez compte ? Indépendant et libre, nous croyons que c’est facile. Au déhowever nous sommes heureux mais après, les elaborateés, les heures, libre beaucoup moins. Mais c’est un choix qu’il faut convenir ce n’est pas facile mais be givené.

Indépendant mais beaucoup d’heures

Augmentation des tâches pour le travail, vu que vous êtes seul. Etre indépendant a un prix mais heureux.

Augmentation des heures, vous ne ferez plus les 35 heures par semaine avec des répétitions à gogo.

Presque plus de vie de famille voir plus de famille, comme les heures nous ne les comptons pas, d’un côté nous pensons qu’à notre indépendance. Mais la famille est mis à section. Il faut gérer et maîtriser notre temps pour consacrer des heures pour notre famille.

Et surtout avec le temps consacré, vous pensez seulement combien vous allez gagner.

De plus le stress, parce que vous ne pouvez pas tout faire, « être au champ, faire votre anguish, et le vendre sur le marché ». Et il y a 24 heures dans une journée, donc il faut bien dormir. Le temps n’est pas élastique.

Équilibre et heureux, les choix

Bien-sûr que vous recherchez un équilibre entre le travail et la qualité de vie, mais quand nous ne sommes pas préparés à faire plus d’heures, que votre famille ne vous voyant pas ou presque pas begin à douter de vos capacités à réussir. Vous êtes de moins en moins heureux, pourtant vous êtes libre. Il faut avoir un intellectual positif sans arrêt. De plus, on ne vous croit pas et vous stresse encore un peu plus, vous ne dormez plus. Vous voulez leur prouver que oui la réussite est là, mais ils ne comprennent pas du tout ce que vous faites. Logique, enfin pour eux, ils ne savent pas le monde du web. Ils ne sont pas penchés pour comprendre ce que vous faites en réalité. Vous avez l’impression qu’ils vous prennent pour un demeuré, une personne qui ne sait pas ce qu’elle fait. Enfin ! Bref ! Cela vous redescend encore d’un étage de la compréhension. Et la motivation en prend un coup.

Indépendant et le temps pour apprendre

 

 

Le temps aussi, d’apprendre les methods, pages de vente, comment prendre le temps de faire des émails de qualité. Cela demande beaucoup de réflexion, mais est-ce qu’ils comprennent tout ça ?

Ils vous regardent comme une bête curieuse, oui elle travaille à faire quoi ? Du vent, pensent-ils.

Etre indépendant professionnellement et financièrement, je dirai, il ne faut pas rêver, cela ne se passe pas comme dans la vraie vie. Ce n’est pas facile du tout, surtout quand vous avez des personnes autour de vous qui ne vous croient pas. Pour eux, c’est avoir un consumer, s’entourer de gens qui travaillent avec vous, dodo, métro, boulot, comme on dit. C’est vrai, c’est super, quand vous trouvez déjà un travail. Dans les années eighty, vous pouviez trouver aisément un travail, et même plusieurs patrons qui cherchaient des ouvriers, des rentés. C’était le bon temps, mais aujourd’hui, c’est tout le contraire, pas beaucoup de customer donc plus de threat de ne pas travailler. Et pour vous culpabiliser encore plus, vous avez l’âge de vos artworkères. comment vous dire, vous êtes coincé.

Des rêves pour être libre

En France, le fait d’avoir des rêves, c’est suspect.

Aux Etats-Unis, vous avez des rêves de grandeur, ils vous suivent, en France, braveness, fuyons.

Donc vous êtes seul, seule, devant le travail qui vous attend. Quelques élites peuvent encore travailler ensemble, la confiance est de rigueur. En France, nous ne sommes pas nombreux à croire que nous pouvons travailler à domicile.

Le mental Français, si tu travailles autrement, tu n’es pas ordinary, voir fou.

Mais comme vous croyez à ce que vous faites, vous restez dans votre coin et à prouver que libre independant heureuxvous pouvez y arriver. Vous vous isolez, ce qui est logique, il y a rupture sociale, vu que vous ne faites pas comme les autres. Vous êtes dans votre coin surtout quand chez vous il n’y a pas de motivation, en fait vous êtes seul, seule. Les copains, les copines, la famille, pensent que si vous n’êtes pas dans ce moule de cette société où tout se dégrade et bien vous n’êtes pas normal.

Un travail c’est être libre et heureux

Comme dirait quelqu’un, « tu vis dans un monde de bisounours », la société nous impose de travailler, je suis d’accord sur ce principe fondamental, alors pourquoi beaucoup de personnes n’ont pas de travail ? Etre libre c’est avoir un travail.

Les fainéants, il y en a très peu, de toute façon, il y en a european de tout les temps sur cette terre mais, ils ne sont pas nombreux, les gens veulent travailler et bien sûr avoir un salaire. Et tout le monde est heureux.

Un salaire, c’est le travail que le consumer ne peut pas faire vu qu’il est patron et il a d’autres chats à fouetter comme trouver des fournisseurs par exemple sauf s’il a une équipe qu’il l’aide. Mais un consumer seul avec ses rentés, ouvriers, il faut bien qu’il cherche des fournisseurs pour pouvoir faire tourner l’usine, la société.

Mais quand il n’y a pas ou plus de purchaser comment vous voulez que les ouvriers, employés touche un salaire ?

Tout le monde ne peut pas être customer, comme un customer ne peut pas non plus être un ouvrier, hireé, quoique, c’est possible en cherchant bien. Comme un ouvrier peut être un buyer, cela s’est vu, mais il faut avoir des capacités que d’autres non pas. Tout est feasible, il faut le vouloir, mais il y a beaucoup de personnes qui ne franchissent pas le pas, trop dur, trop d’investissement de soi, la vie de famille est mise de côté, non-compréhension de la famille, etc. Et le intellectual est primordial, tout le monde ne pas être buyer sinon il y aurait que des buyers et pas d’ouvriers et d’appointés. Et puis il faut de tout pour faire un monde, non.

Etre libre et indépendant malgré l’incompréhension

La baisse de forme est évidente, au déhowever, c’est la motivation, après des échecs, la non-compréhension de votre entourage, c’est vrai que le mental en prend un coup.

Comme nous pensons à notre objectif nous manquons le fait que nous sommes des êtres humains et non des robots, alors le corps vous le fait bien sentir par second et nous ne prêplenty pas awareness. La santé est primordiale, mais beaucoup de personne néglige leur corps parce qu’ils n’ont pas le temps. Ils veulent réussir, leur prouver à ces sceptiques que ce n’est pas seulement qu’un rêve, c’est aussi la réalité.

Nous mangeons sur le pouce parce que nous n’avons pas le temps de faire de vrais repas, c’est vrai, c’est frustrant, surtout quand il n’y a pas d’aide autour de vous, et qu’ils ne comprennent pas. Vous êtes à la maison donc vous avez le temps, se disent-ils. Oui, bien sûr. C’est vous qui voyez.

Votre mental, c’est très bien que vous allez réussir, votre entourage, non. Alors vous avez la pression de la réussite, et surtout vous avez peur de l’échec, et ça vous ronge, mais un factor inimaginable. Les gens autour de vous ne comprennent pas parce qu’ils ne veulent pas comprendre. Pour eux, c’est inadmissible, vous gagnez rien, vous êtes un bon à rien.

L’indifférence pourtant libre

libre heureux independant repasC’est fake, les personnes ne sont pas capables de voir que vous êtes différents des autres, vous voulez votre indépendance parce que la société arrivée à un detailed âge vous a laissé tombé, donc vous avez cherché un autre biais pour gagner de l’argent, mais voilà, il faut apprendre, faire des formations. Tout le monde n’est pas né avec un ordinateur dans les bras.

Evidemment que cela prend du temps et de l’énergie surtout que les personnes de votre entourage ne vous croient pas. Alors pour aller plus vite et bien vous manger sur le pouce, donc le corps au début peut aller mais, après votre corps a besoin de repas équilibré, mais vous n’avez pas le temps de les préparer, c’est un cercle vicieux en fait. Vous voulez réussir et vous avez tous les éléments extérieurs qui vous met des bâtons dans les roues pour que vous chutiez. Et je peux vous assurer, ils sont nombreux. Vous grignotez pour aller plus vite, mais il faut dire la vérité, ce n’est pas la resolution.

Vous n’avez pas les bonnes cartes pour être indépendant rapidement

Alors ! Comme on ne vous croit pas, ça vous tresse encore plus, parce que vous n’avez pas les bonnes cartes pour leur dire, tiens, tu vois, j’avais raison. Et pourquoi vous n’avez pas encore réusa, parce qu’il y a toujours des éléments perturbateurs qui viennent vous embêter et pas qu’un peu, tout le temps. Pourquoi ? Parce que vous êtes chez vous, pourtant vous travailler, vous vous formez, les formations, c’est aussi la pratique, parfois, c’est lengthy, surtout pour comprendre le pourquoi du remark. Enfin ! Ce n’est pas toujours compris, vous êtes à la maison donc vous êtes disponibles.

Et bien non !

Et en plus, il faut dormir, oui, je vous ferai remarquer, nous ne sommes pas des robots, mais des êtres humains qui veulent réussir même quand on leur met des bâtons dans les roues. Jalousies, envies, peu importe, personnellement, il faut s’en moquer de ces personnes qui ne veulent pas comprendre. Indépendant, libre et heureux, c’est un choix, c’est dur, c’est vrai mais il faut tenir.

Nous avons notre chemin de vie aussi à réaliser. Pas évident de comprendre ça, n’est-ce pas ?

La peur de l’échec pourtant vouloir être libre

La peur de l’échec est toujours d’actualité pourtant vouloir être libre, mais il y air of secrecy toujours des personnes qui ne comprennent pas que c’est un vrai travail à homestead et nous sommes notre propre patron donc beaucoup d’heures et pas toujours disponible. Mais dans leur imaginative and prescient des choses, c’est tout le contraire, ils pensent maison = disponible.

Si vous voulez vraiment libre, indépendant, et surtout heureux, vous pouvez le faire, surtout accrochez vous, gardez vos rêves, se sont vos objectifs. Personne n’a le droit de vous enlever vos rêves sous prétexte qu’eux ne peuvent pas faire leurs rêves. Etre indépendant c’est un choix et personne a le droit de vous dire le contraire. Tout le monde peut être heureux mais ça il faut le vouloir, un rien peut vous rendre heureux. Il faut du temps, de l’énergie, être libre c’est un choix mais pas ideal pour certaines personnes, dommage.

 

libre et independant

 

 

Partagez ! Merci !
  • 2
    Partages
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.